Stéphane Rolland Haute Couture Printemps Été 2019

Stephane Rolland Haute Couture Printemps Eté 2019 Paris Fashion Week by RUNWAY MAGAZINE.

Sigorney Weaver et Valerie-Lemercier chez Stéphane Rolland Haute Couture Printemps Été 2019 par RUNWAY MAGAZINE
Sigorney Weaver et Valerie Lemercier chez Stéphane Rolland Haute Couture Printemps Été 2019 par RUNWAY MAGAZINE

Un lieu, le théâtre des Champs Elysées, quintessence de l'élégance parisienne et temple de l'Art Déco.

Une musique de Debussy, un ballet de Diaghilev, c'est «Prélude dans l'après-midi d'une faune» qui déclenche les premiers traits qui constitueront ce recueil.

Un artiste, Song Dong, architecte et peintre chinois. Il a retranscrit sur la toile les nuances organiques de la croûte terrestre qui serviront de support à la broderie de silicone et d'or rose.
De la liberté des années vingt revisitée aux héroïnes inspirées des fresques mythologiques d'Antoine Bourdelle logées dans ce théâtre, tout prend forme pour cette saison estivale 2019.

Stéphane Rolland Haute Couture Printemps Été 2019 par RUNWAY MAGAZINE
Stéphane Rolland Haute Couture Printemps Été 2019 par RUNWAY MAGAZINE

Une coupe architecturale, ronde et généreuse, drape souple, ample et aéré.

Les couleurs sont douces, poudrées et lumineuses. Les blancs et les noirs se combinent avec des tons de peau multiples, du corail rose et du jaune solaire.
On découvre donc:

Un grand manteau mandarin en grain blanc poudré sur une tunique en mousseline de soie et un pantalon en crêpe brodé de nacre.

Une combinaison surdimensionnée en crêpe de mousse nude brodé se drape et s'enroule dans une écharpe.

Une autre grande combinaison vestale est habilement côtelée et brodée.

Stéphane Rolland Haute Couture Printemps Été 2019 par RUNWAY MAGAZINE
Stéphane Rolland Haute Couture Printemps Été 2019 par RUNWAY MAGAZINE

Une cape en satin de cuir brodée de pompons libres révèle, à travers une étroite fenêtre, une robe plissée en jersey nude.
Superpositions, asymétrie, les volumes sont contrastés et dissociés.

Robe chemisier en organza brodé porté sur des crinolines froissées ou des jupes crayon en agneau blanc.

Une large tunique asymétrique épouse de larges jupons recouverts de crêpe noir.

Une sculpture effilée, comme une éclaboussure d'encre de Chine, se termine par un long drap flottant.

Une longue tunique en dentelle brodée d'or rose et de corail noir inspirée des œuvres de Song Dong est associée à un ample pantalon en crêpe blanc.

Un débardeur échancré en jersey brodé se porte sur une immense cascade de tulle de soie brodé.

Stéphane Rolland Haute Couture Printemps Été 2019 par RUNWAY MAGAZINE
Stéphane Rolland Haute Couture Printemps Été 2019 par RUNWAY MAGAZINE

Les écharpes en mousseline brodées sont nouées négligemment sur les têtes et coulent dans le dos.

Bagues géantes en cristal de roche, colliers fleuris et mitaines-orchidées en or rose sont les nouveaux accessoires solaires et sculpturaux.

Les sacs ludiques et précieux en cheveux de silicone réalisés par l'artiste et artiste Tzuri Gueta, se balancent à chaque pas.

Les escarpins Salomé ou les ballerines en satin à lanières de cuir et boutons en or rose sont la dernière ponctuation qui détermine la démarche et affirme le rythme.

Stéphane Rolland Haute Couture Printemps Été 2019 par RUNWAY MAGAZINE
Stéphane Rolland Haute Couture Printemps Été 2019 par RUNWAY MAGAZINE

L'esprit orientaliste des Ballets russes donne à toutes ces Isadora Duncan un souffle de liberté et d'opulence.
La femme Stéphane Rolland 2019, précieusement parée, est une cariatide bohème à l'élégance décontractée.