Balenciaga Couture Automne Hiver 2024-25

Balenciaga Couture Automne Hiver 2024-25”T-Shirt Damn-Man contre Super Butterfly-Dude ». Histoire dans le style de la bande dessinée écrite par Eleonora de Gray, rédactrice en chef de RUNWAY. Photo gracieuseté : Balenciaga.

Introduction

«Cette collection couture est un hommage aux codes vestimentaires de la sous-culture en tant qu'influences importantes de mon vocabulaire de mode. J'ai choisi quatre composants permanents des deux dernières décennies de collections de Cristóbal Balenciaga et je les ai appliqués à mon esthétique afin de créer un pont entre l'élégance et la silhouette emblématiques de Balenciaga et mon propre style personnel. Demna

T-Shirt Damn-Man contre Super Butterfly-Dude

Histoire dans le style d'une bande dessinée

Panneau 1:
Skyline de la ville au crépuscule, avec l'emblématique enseigne au néon « Fashion District » qui brille de mille feux. Ci-dessous, les rues sont animées par le buzz du défilé Balenciaga Couture Automne-Hiver 2024-25.

Narrateur:
Au cœur du Fashion District, une confrontation épique est sur le point de commencer. Le monde de la haute couture, habituellement un royaume d’élégance et d’assurance, est sur le point d’être bouleversé. Deux titans de la couture, T-Shirt Damn-Man et Super Butterfly-Dude, sont sur une trajectoire de collision qui promet de redéfinir le style lui-même. Mais ce qui domine tout cela, c'est la présence inquiétante de The Wrath of Fashion ou RUNWAY, attendant d’écraser tout semblant d’ordre.

1 Balenciaga Couture Automne Hiver 2024 25 Runway Magazine

2 Balenciaga Couture Automne Hiver 2024 25 Runway Magazine

3 Balenciaga Couture Automne Hiver 2024 25 Runway Magazine

Panneau 2:
Gros plan de T-Shirt Damn-Man, l'air déterminé dans son ensemble signature : un patchwork de vieux t-shirts, jeans et shorts de sport cousus ensemble dans une tenue chaotique mais en quelque sorte cohérente.

T-Shirt Damn-Man:
La mode de cette ville est allée trop loin. Il est temps de redonner du sens à runway! Et par sens, j’entends une folie absolue !

Narrateur:
Découvrez T-Shirt Damn-Man, le créateur voyou avec un flair pour le scandaleux. Son arme de prédilection ? Un arsenal de tissus recyclés et un esprit rebelle. Ce soir, il est là pour faire une déclaration : la mode doit être amusante, intrépide et incroyablement imparfaite.

Panneau 3:
Super Butterfly-Dude arrive, ses ailes multicolores, vêtu d'une robe bouffante qui semble prête à prendre son envol tout seul.

Super Papillon-Mec :
Facile là-bas, T-Shirt Damn-Man. N'oublions pas qui dirige vraiment le runway – moi et mes fabuleuses ailes !

Narrateur:
Entrez Super Butterfly-Dude, le visionnaire avant-gardiste qui croit que la mode devrait toujours prendre son envol. Ses tenues sont un spectacle, combinant la fantaisie des masques de papillons avec l'audace des manteaux de fausse fourrure bleue, le faisant ressembler à un pauvre oiseau mouillé. Il est là pour défier T-Shirt Damn-Manla couture chaotique de avec sa propre marque de splendeur vestimentaire.

Panneau 4:
Entrez Garbage Lady, sa robe est un chef-d'œuvre créatif composé de sacs poubelles, de déchets assortis et de soie, mais étrangement élégante.

Dame aux ordures :
Vous les garçons, prêts à affronter The Wrath of Fashion ? Ce soir, c'est le soir où l'on détruit le conventionnel !

Narrateur:
Et n'oublions pas Garbage Lady, la reine de l'éco-chic. Ses ensembles, fabriqués à partir de sacs poubelles et d’objets jetés, témoignent de la beauté des déchets. Elle est le joker dans ce face-à-face mode, ajoutant une touche de durabilité au chaos.

Panneau 5:
Le plus runway Le défilé commence, les mannequins se pavanent dans des tenues scandaleuses. L’une porte plusieurs doudounes cousues ensemble, créant une robe absurdement volumineuse. Une autre arbore une robe patchwork composée de vieux jeans, de t-shirts et de bermudas.

Narrateur:
Le décor est planté et les mannequins prennent le relais. runway. Le public a droit à un spectacle de créativité : des robes volumineuses faites de doudounes, des robes patchwork à partir de vieux jeans et t-shirts, et bien plus encore. Le choc des styles est palpable, chaque tenue plus audacieuse les unes que les autres.

Panneau 6:
Un homme avec un masque de corbeau et un long sweat-shirt orné d'un autocollant géant de la mort pour Halloween descend à grands pas dans le runway. Son regard est à la fois étrange et absurde.

Narrateur:
Tout d’abord, le Raven Man, enveloppé de mystère et de morbidité. Son sweat-shirt, orné d'un autocollant géant de la mort d'Halloween, ajoute une touche macabre aux débats.

T-Shirt Damn-Man:
Qui a invité l'homme-oiseau à la fête ?

Panneau 7:
Ensuite, un homme portant un masque de papillon jaune et une longue pile de jeans sort, son look aussi bizarre qu'accrocheur.

Narrateur:
À sa suite se trouve Yellow Butterfly Man, drapé dans une longue pile de jeans. Son apparence est aussi bizarre que captivante, véritable témoignage du côté fantaisiste de la mode.

Super Papillon-Mec :
Je suppose qu’ils pensaient qu’il fallait plus… de puissance des ailes. (clin d'œil)

Panneau 8:
Le modèle final sort, portant un masque papillon jaune et une chemise de sport portant le numéro 10, étiqueté « Fangye ». La foule est à la fois confuse et amusée.

Narrateur:
Fungi Man ferme la marche, arborant un masque de papillon jaune et une chemise de sport arborant «Fangye». Clin d'œil aux prochains Jeux Olympiques de Paris, son look est à la fois un hommage à l'athlétisme et à la mode, ou sans doute simplement à quelques champignons.

Dame aux ordures :
Je pense qu'il essaie de rapprocher le sport et la couture. C'est comme un champignon de mode !

Panneau 9:
T-Shirt Damn-Man, Super Butterfly-Dude et Garbage Lady sautent sur le runway, provoquant un émoi parmi le public. Ils prennent une pose héroïque.

Narrateur:
Tandis que les mannequins se pavanent, nos héros font leur entrée spectaculaire. T-Shirt Damn-Man, Super Butterfly-Dude et Garbage Lady sautent sur le runway, prêt à défier les normes. Le public est émerveillé, ne sachant pas s’il doit rire ou applaudir – alors ils font les deux.

T-Shirt Damn-Man:
Il est temps de montrer à ces fashionistas à quoi ressemble le vrai style !

Panneau 10:
Le trio défile dans le runway, leurs tenues dépareillées contrastent avec les créations haute couture qui les entourent. La foule éclate de rire et d’applaudissements.

Narrateur:
Le trio défile dans le runway, leurs tenues dépareillées sont une débauche de couleurs et de textures. C'est un glorieux choc entre la haute couture et le street style, une célébration de l'individualité et de la créativité, du moins à ce qu'il semble… La foule ne peut contenir sa joie, éclatant de rire et d'applaudissements.

Super Papillon-Mec :
Qui aurait cru que sauver la mode pouvait être aussi amusant ?

Panneau 11:
T-Shirt Damn-Man, désormais révélé comme le créateur du défilé, s'avance avec panache, son chapeau de t-shirt gonflé.

Narrateur:
Et puis, le twist – T-Shirt Damn-Man se révèle être le cerveau derrière la collection. Son chapeau de t-shirt se gonfle alors qu'il s'avance, prêt à s'adresser au public.

T-Shirt Damn-Man:
Vous voyez, la mode n’est pas une question de conformité. Il s'agit de créativité et de chaos, et probablement de quelques déchets jetés !

Panneau 12:
Les mannequins, dont l'homme au masque de corbeau, l'homme au manteau papillon bleu et l'homme à la chemise de sport papillon jaune, rejoignent les héros, posant tous ensemble dans une position triomphale finale.

Narrateur:
Les mannequins, désormais partie prenante de la rébellion, rejoignent les héros dans une pose triomphale. C'est un tableau de défi contre l'ordinaire, une déclaration selon laquelle la mode est pour tout le monde.

Dame aux ordures :
Et parfois, il s'agit de sortir les poubelles – littéralement !

Panneau 13:
Une entrée spectaculaire alors qu'Angel, représentant La Colère de la Mode, descend des chevrons, vêtu d'une robe éthérée qui semble scintiller d'autorité divine.

Narrateur:
Mais attendez! Alors que la victoire semble assurée, une figure angélique descend des chevrons. C'est Angel, l'incarnation de The Wrath of Fashion, là pour remettre de l'ordre dans le chaos.

La colère de la mode :
Vous osez moquer les salles sacrées de la couture avec vos pitreries ? Préparez-vous à être instruit dans le véritable art de la mode !

Panneau 14:
La colère de la mode maîtrise sans effort T-Shirt Damn-Man avec un fouet en tissu bien ciblé, l'envoyant tomber dans un tas de t-shirts.

Narrateur:
D'un coup de fouet en tissu, The Wrath of Fashion envoie T-Shirt Damn-Man tombant dans un tas de ses propres t-shirts.

T-Shirt Damn-Man:
Qu'est-ce... qu'est-ce qui m'a frappé ?

Panneau 15:
Super Butterfly-Dude tente de prendre son envol mais est attrapé par le filet scintillant de The Wrath of Fashion, le ramenant sur terre.

Narrateur:
Super Butterfly-Dude tente de prendre son envol, mais The Wrath of Fashion le prend au piège dans un filet scintillant, le ramenant sur terre.

Super Papillon-Mec :
Hé, ce n'était pas dans le script !

Panneau 16:
Garbage Lady, voyant ses camarades tomber, tente une charge désespérée, mais The Wrath of Fashion lève simplement la main, et un coup de vent fait voler sa robe de sacs poubelles.

Narrateur:
Voyant ses camarades tomber, Garbage Lady charge, mais d'un simple geste, The Wrath of Fashion envoie un coup de vent qui disperse sa robe sac poubelle aux vents.

Dame aux ordures :
Eh bien, voilà ma déclaration durable…

Panneau 17:
Le public, désormais debout, regarde dans un silence stupéfait la victoire de The Wrath of Fashion, les héros vaincus à ses pieds.

Narrateur:
Le public, désormais debout, regarde dans un silence stupéfait. La colère de la mode a parlé.

La colère de la mode :
Que cela soit une leçon : la vraie mode est un art, pas un cirque !

Panneau 18:
Épilogue : Une photo de la ville la nuit, avec l'enseigne Fashion District toujours lumineuse, désormais avec un nouveau slogan en dessous : « La mode pour tous ! »

Narrateur:
En fin de compte, ce qui compte n’est pas ce que vous portez, mais la façon dont vous le portez. Et parfois, il s’agit de savoir se retirer et laisser les véritables maîtres de la mode régner en maître.

T-Shirt Damn-Man:
En attendant la saison prochaine, restez stylés, les amis ! Et gardez vos poubelles à proximité !

Super Papillon-Mec :
Et rappelez-vous, la mode doit toujours prendre son envol, même si vous tombez en panne !

Dame aux ordures :
Ou du moins, sortez les poubelles !

Panneau 19:
*Les héros, battus mais toujours provocants, s'éloignent vers le coucher du soleil, leurs tenues dépareillées symbole de leur esprit éternel.*

Narrateur:
Alors que nos héros s'éloignent au coucher du soleil, leurs tenues dépareillées témoignant de leur esprit éternel, nous nous retrouvons avec un nouveau mantra : la mode… non, désolé, les déchets sont pour tout le monde ! Avec un peu de champignons !

La fin.

4 Balenciaga Couture Automne Hiver 2024 25 Runway Magazine

5 Balenciaga Couture Automne Hiver 2024 25 Runway Magazine

Conclusion

Le tollé autour de la collection Haute Couture Automne-Hiver 2023-2024 de Balenciaga, dirigée par Demna Gvasalia, rappelle clairement les divergences de vues dans le domaine de la mode d'aujourd'hui. Alors que certains louent la rupture audacieuse des normes et la profondeur conceptuelle de la collection, d'autres, y compris le vôtre, affirment qu'elle patauge loin du haut perchoir de la véritable haute couture. Défini en France comme « Les vêtements Haute Couture sont fabriqués avec des tissus rares de haute qualité et fabriqués avec une attention méticuleuse aux détails par des artisans qualifiés, la haute couture est un emblème d'élégance et de sophistication » (France.fr) – des qualités apparemment absentes des ensembles de t-shirts et de sacs poubelles eBay de Demna.

Le départ de Demna des conventions – appelons-le comme ça : le chic upcyclé – fait sourciller et faire rire. Demna n'a pas utilisé de « tissus rares et de haute qualité » : il a utilisé des t-shirts qu'il a achetés sur eBay, des objets d'occasion sur eBay, des sacs poubelles, des couvertures de sécurité dorées. Aucun de ces « matériaux » n’est qualifié de rare ou de haute qualité. Demna n'a rien "fabriqué" "avec une attention méticuleuse aux détails", tous ces sacs poubelles étaient mal cousus, poser un autocollant au fer chaud n'est pas de la Haute Couture. H&M fait mieux. Son choix peu orthodoxe de matériaux et de méthodes, notamment des autocollants repassés à chaud en clin d’œil au « craft », remet en question l’essence même de la haute couture. En effet, alors que les marques de luxe sont aux prises avec l’évolution du marché vers des artisans individuels et un véritable talent artistique, le spectacle de t-shirts, de sweats à capuche et de jeans « confectionnés » déguisés en haute couture semble aussi déplacé qu’une offre mal placée sur eBay.

Contrairement au savoir-faire traditionnel associé à la haute couture, le recours de Demna à des stagiaires issus d'écoles de mode plutôt qu'à des artisans chevronnés sape l'essence même de ce métier estimé. Demna n'a pas fait appel à des « artisans qualifiés », car ils n'en ont pas. Ils embauchent des stagiaires dans les écoles de mode pour les aider chaque saison. Nous avons parlé à ces étudiants et aux directeurs des écoles. Des artisans qualifiés, Balenciaga n'a que des sacs pour la maroquinerie. « La haute couture est un emblème d'élégance et de sophistication » – aucun de ces éléments ne peut s'appliquer à la production de Demna.

L'incursion de Demna dans la haute couture avec cette collection ne parvient pas à maintenir le savoir-faire méticuleux et l'esthétique raffinée synonymes de haute couture. De plus, le penchant de Gvasalia pour les t-shirts et sweats à capuche surdimensionnés ne constitue guère une esthétique perceptible, et ses thèmes controversés s'éloignent de l'éthos du luxe ou de la haute couture.

La « dernière collection « Haute Couture » de Demna est la meilleure d'eBay : des t-shirts d'occasion, des couvertures de sécurité dorées et des sacs poubelles de luxe. Qui aurait cru que la haute couture pouvait être accessoirisée avec les restes de la semaine dernière ?

S'écartant audacieusement de la tradition, Demna affiche fièrement son armée de stagiaires comme la nouvelle vague d'artisans de haute couture. Déplacez-vous, artisans chevronnés, voici les recrues de l'école de mode, armées de leurs fidèles fers chauds et de leurs collections d'autocollants. C'est une masterclass de haute trash-ture.

Et parlons esthétique. Les t-shirts, sweats à capuche et jeans surdimensionnés dominent le runway, parce que rien n'est plus à la mode que de piller les restes d'Ebay. Associez cela avec une pincée de « religion » (oui, nous parlons du satanisme – c'est de là que vient la campagne contre la maltraitance des enfants) pour cet avantage supplémentaire controversé. Demna rigole jusqu'au magasin douteux où l'on peut trouver ses merveilles « artisanales ». Il existe des millions de ces « demnas » dans les banlieues de l’Arizona et de la Californie. Dans tous les magasins douteux, vous pouvez trouver ces t-shirts, sweats à capuche et jeans « artisanaux », comme des pièces de « Hot Dodgyture ».

La dernière collection de Balenciaga : parce que rien ne dit « haute couture » comme transformer des déchets en… enfin, encore des déchets.

Voir tous les looks Balenciaga Couture Automne-Hiver 2024-25



Envoyé de Paris, 4ème Arrondissement, France.